Miel de Lavande crémeux

Disponible à la prochaine récolte

Participation à la livraison à partir de : 12.90 €

Paiement 100% sécurisé

Ses Atouts ?

Le miel de lavande a une saveur à la fois puissante et délicate.Récolté entre juin et août, il fait de nombreux amateurs.

Miel de Lavande crémeux - Nos Miels

Récolté dans le Gard entre fin juin et début aout, ce miel de texture crémeuse à la saveur puissante et délicate est réputé pour ses vertus antiseptiques et anti-inflammatoires sur les voies respiratoires.

A conserver à température ambiante de 20°C. Le miel cristalise naturellement.

Déconseillé aux enfants de moins de 1 an.

Conditionnement & disponibilité: pot verre de 250g, 500g

Garanties:


Ce qu'il faut savoir sur le miel

Les nectars:

Le nectar est la sève sucrée excrétée par les nectaires, glandes que l’on rencontre sur beaucoup de plantes. Dans la plupart des cas, les nectaires sont floraux, et sont situés à la partie supérieure  ou plus souvent à la base du pistil. C’est là que les abeilles viennent, au moyen de leur trompe et de leur langue puiser le nectar.

La cristallisation:

les quantités relatives des trois sucres principaux, saccharose, glucose et fructose, varient fort d’une plante à l’autre. Les proportions entre le glucose et le fructose du nectar influent sur les propriétés physiques du miel ; lorsque le glucose domine, le miel cristallise rapidement. C’est le cas du miel de colza; lorsque la teneur en fructose est la plus élevée, le miel reste longtemps liquide, comme celui du robinier (acacia).

Le Miel:

Les matières premières que sont le nectar et le miellat récoltés par les abeilles, sont transformées en miel par ventilation et fermentation. Le processus de transformation du nectar ou du miellat en miel peut prendre plusieurs heures et le produit final est très différent de celui d’origine. Au butinage, ces matières renferment de 30 à 80 % d’eau. Le produit élaboré, c’est-à-dire le miel operculé, n’en contient plus que 17 à 20 %, taux suffisamment bas pour assurer sa conservation. En effet, à cette concentration en eau, ni les levures ni les champignons ne trouvent un milieu favorable à leur développement. Sa conservation est en outre assurée par la présence en quantité infime de l’inhibine, qui empêche la reproduction des bactéries.

Des Miels variés, goûts et saveurs variés ...

Tout comme il existe des centaines de sources de nectar et de miellat, il existe des centaines de types de miel. Chaque type a le goût que lui confère l’ensemble de la flore du terroir où le rucher est installé. Dans la majorité des ruchers sédentaires,
le miel provient de plusieurs dizaines de plantes. Cependant, dans les régions où la flore naturelle possède des espèces dominantes et dans les régions de grandes cultures de plantes mellifères où l’on pratique la transhumance, les miels peuvent
être classés par espèce de plante sur la base des critères spécifiques.

Miel d'acacia, sapin, châtaignier, ...ou miel de fleurs, de forêt, ... miel monofloral ou polyfloral:

Pour déterminer le type de miel de fleurs, on utilise le comptage au microscope des grains de pollen qu’il contient. En effet, les abeilles butinent un nectar auquel se trouvent mélangés en faible quantité des grains de pollen de la plante
visitée. Il n’existe pratiquement pas de miel ne provenant que d’une seule fleur.
Lorsque la proportion de grains de pollen d’une seule plante représente plus de 50 % de l’ensemble du pollen, on donne au miel le nom de cette plante. Le miel de robinier toujours pauvre en pollen, peut être appelé "miel de robinier" (Miel d'acacia) lorsque les grains de pollen de cette essence représentent 40 % du total. Pour le miel de châtaignier qui est riche en pollen, ce pourcentage doit s’élever à 70. Zander, cité par Bertrand et al. (1972), à la suite de 1 600 analyses de miels, en a pu distinguer 38 sortes à pollen principal déterminant.

Bibliographie,  guide de l'apiculteur, J. Marie Philippe
Avertissement : les propriétés, indications et utilisations portées à votre connaissance sont tirés de publications , d'ouvrages reconnus dans ce domaine ou de thèses en pharmacie ou medecine, autres publications scientifiques ou spécialisées sur le miel, les produits de la ruche et les produits naturels, ayant fait l'objet d'une sélection rigoureuse par notre équipe. (cf rubrique Bibliographie)